Ce récit a été noté : 4.0 / 4

 
( 0 = histoire nulle   4 = histoire TOP )


Ajouter à ma liste
Cormont (une fois de plus)

Publié par : pierre80000 le 21/07/2022

Une fois de plus, profitant d'un déplacement professionnel dans le pas de Calais, je marque un arrêt en cette fin de matinée d'été sur l'aire de repos bien connue des coquins locaix à Cormont, entre Montreuil et Boulogne.
J'y ai eu quelques plans sympathiques par le passé (pensez à jeter un coup d'œil à mes histoires précédentes)
Je me stationne et... Personne.
Bon. Je met une vidéo porno sur mon portable histoire de tuer le temps.
Vidéo amateur d'une belle beurette dévorant la queue d'un mec comme une affamée. Elle termine par une magnifique décharge de foutre dans sa bouche dont une partie coule sur sa volumineuse poitrine. J'adore ça.
Je remarque un break arriver derrière moi et me dépasser à allure lente.
Il semble se stationner mais fait une manœuvre de demi tour. Il me croise très lentement et son conducteur me regarde avec insistance. Nous sommes d'accord.
Je le laisse s'éloigner un peu et redémarre. Je fais demi tour et le suis.
Je le découvre arrêté à l'entrée de l'aire au bord d'un talus boisé. Je me gare derrière lui et descend tranquillement.
Je m'avance à sa hauteur.
Il baisse sa vitre.
"toi non plus, tu ne viens pas pour le paysage"
Il rit. Il descend de voiture. Un break avec des cartons et des dossiers. Un commercial probablement.
Il monte le talus et s'enfonce dans la végétation. Je le suis.
Assez éloigné de la route, je baisse mon bermuda et sors ma queue en demi érection.
Il ouvre sa braguette et sort sa bite qu'il branle rapidement. Il se penche et me gobe immédiatement.
Il me suce doucement. Il decalotte ma bite et joue avec sa langue ce qui ne tarde pas à me faire grossir dans sa bouche.
Je tiens l'arrière de sa tête et lui donne le rythme.
Je lui retire son jouet un instant, et me branle contre son visage que je bifle. La langue pendue il tente de la lécher au passage dans un gémissement, je lui enfonce à nouveau la queue dans la bouche.
Je passe la main sur son cul "tu te fais prendre ?"
"Oui", joignant le geste à la parole, il baisse son pantalon et son caleçon me présentant ses fesses. Un bon petit cul musclé que je pelote et fesse. Je crache dans ma main et étale ma salive sur son anus où j'introduis un doigt. Il sursau ...

... Connectez-vous pour lire la fin de cette histoire érotique | Inscription 100% gratuite


Mots-clés : Histoire 100% vécue, Gay, Hétéro, Bisexuel, Branle, Fellation, Sodomie, Quadra, Soumission/domination, Européen(s), Au travail