Ce récit a été noté : 3.9 / 4

 
( 0 = histoire nulle   4 = histoire TOP )


Ajouter à ma liste
partie à 6

Publié par : bineo le 06/07/2021

L'été dernier, Wilhem, mon hollandais préféré, me contacte pour m'inviter à une partie barbecue entre amis prés de son étang. Connaissant son penchant pour le nudisme et le sexe, je ne me fais pas prier.
Il m'annonce qu'il y aura 4 amis à lui et qu'i aimerait que je fasse le service. Je sais qu'il organise des petites sauteries donc pourquoi pas. Il me dit :"viens vers 10h, j'aimerais que tu t'habilles pour l'occasion, je t'ai préparé une tenue". Le jour J, j'arrive donc avant tout le monde. Wilhem est là, bien entendu à poil, il ne vit que comme ça quand il fait chaud, si bien qu'il a un joli corps avec une peau hâlée. Les autres doivent arriver vers 11h alors il décide de me faire rentrer, il a préparé des affaires sur le lit. Je découvre de la lingerie, escarpins, bas résille, culotte fendue, guêpière rouge et noire et un petit tablier blanc de soubrette. "Vas-y, essaye tout ça, je reviens". Il a le compas dans l’œil car tout me va à merveille, même les escarpins. Je finis d'attacher le tablier devant le miroir quand il revient accompagné :"waow, jolie et sexy, encore une petite surprise : voici Noémie, elle va te maquiller". Je me retrouve avec une perruque brune, un visage transformé". Wilhem siffle d'admiration tandis que je peine à me reconnaître : "tu es super jolie, une vraie femelle, tu me fais bander tellement tu es sexy". En effet, sa bite est déjà dressée vers le ciel. Heureusement, Noémie était pressée, elle est repartie. Il m'emmène dehors et m'explique mon rôle : "tu devras t'occuper des invités, faire le service et répondre à toutes leurs demandes. Au besoin, tu participeras aux jeux, s'ils te le demandent".
Pour moi, pas de problème. Je suis excité à l'idée de servir de soubrette à 5 mâles en goguette. Wilhem me montre tout, il a installé les boissons sur une table et un buffet sur une autre. En dix minutes les 4 amis sont arrivés et me sont présentés : Joël, Juju, Vic et Gilles. Moi, il paraît que c'est Nadia. Il m'a pas demandé mon avis, mais bon, c'est pas mal. Je commence à faire le tour avec la cruche de punch, pendant que ça discute. Quelques caresses sur mes fesses au passage, c'est de bonne guerre et pas désagréable. Faut dire qu'elles sont attirantes et quasi nues. De temps en temps, un doigt s'aventure dans mon sillon, histoire de voir si la porte s'ouvre. Le temps passe, j'en suis déjà à 5 tournées, je sens que ça chauffe pour certains car les regards ont changé et certains tombent les shorts. Quelques minutes plus tard, ça rigole bien et tout le monde est nu. Moi je repasse avec les petits fours et le punch mais maintenant, les mains s'égarent carrément devant et derrière et à plusieurs. Je commence à bander, eux aussi. Wilhem leur demande s'ils veulent tester un jeu gastronomique. Vu leur état, tous sont d'accord.
Il m'attire et me bande les yeux en m'expliquant qu'il s'agit de goûter des produits et de les reconnaître. Il me fait mettre à genoux, c'est là que je commence à comprendre le jeu. En quelques instants, le premier me pose une main sur la tête "vas-y ma chérie, lèche bien, suce bien et dis-moi ce que c'est. Faut trouver sinon tu as un gage". Au premier coup de langue, je pense avoir identifier un produit que j'ai vu sur le buffet et j'annonce : "sauce béarnaise !" fier de moi. "Trop vite chérie, c'est de la simple mayo !!". Wilhem me dit "au suivant, pendant qu'on prépare le gage. Toujours à genoux, je m'attaque au deuxième essai mais cette fois, je prends mon temps. Cette queue est bien raide, assez longue et je reconnais la confiture de fraise. Je m'emballe pas, pas deux fois, je la suce à fond. Finalement, autant profiter d'une bonne pipe. A ce moment, je sens une main sur mon cul, les agrafes latérales de la culotte sont détachées, me voilà les fesses à l'air. Mes genoux écartés mettent à l'air ma rondelle pleine de désir. Une main s'en empare et j'entends : "pas besoin de chercher, le gage sera une sodo- mayo". Je comprends ce qui va m'arriver quand il enduit copieusement ma rondelle de ce qui ressemble à de la vaseline mais qui dit être de la mayonnaise. Il ne mégote pas sur la quantité, ses doigts s'introduisent dans mon anus et poussent la pâte grasse dans mes entrailles. Il en profite pour me doigter et élargir mon orifice : "humm elle est serrée la coquine". Je suis tellement excité que je continue à bouffer cette bite sans arrêter, il me tient la tête et entre et sort de ma bouche, c'est lui qui me baise la bouche. Il me fait relever. L'autre écarte mes pieds, retire ses doigts et s'agenouille : "humm, mon rêve, bouffer un cul à la mayo!!!" Je sens sa langue sur ma rondelle, elle force le passage, il s'aide de ses doigts. J'y prends plaisir. Il se relève soudain, je sens sa queue forcer mon entrée graissée à souhait. Elle me semble assez épaisse car j'ai une brulure inhabituelle au moment où elle entre, malgré la mayo. Il me tient fort pas les hanches, s'enfonce jusqu'à la garde, la longueur me paraît interminable, et commence à me pilonner en me maintenant par les hanches. La queue à la fraise s'arrête brusquement au fond ma gorge et déverse son liquide chaud par jets puissants en poussant des cris de jouissance. Je finis de le lécher pour bien recueillir le reste de confiture qui a coulé sur ses couilles, revient sur son gland pour récupérer la sève qui finit de s'écouler. Mon cul subit toujours les assauts de Juju qui envoie des "han" de bûcherons à chaque introduction. Je couine à chaque poussée. Ses couilles viennent taper contre mon cul. Je sens qu'il arrive au bout car il accélère soudain et ses coups de boutoirs sont maintenant très fort, comme s'il voulait aller encore plus loin. Les cris se rapprochent et il explose dans mon cul. Sa sève inonde mon cul, son râle prolongé ne semble pas vouloir s'arrêter, les saccades de sperme sont puissantes. Je suis scotché par la puissance de cette belle queue. Il la retire enfin et je la sens quitter mon anus, presque avec regret tellement c'était bon. Il me gratifie d'une claque sur la fesse : "putain, t'es super bonne à la mayo".
Wilhem reprend le jeu et une nouvelle bite m'est présentée : "je reconnais enco ...

... Connectez-vous pour lire la fin de cette histoire érotique | Inscription 100% gratuite


Mots-clés : En partie vraie, Bisexuel, Branle, Fellation, Sodomie, Quadra, Mûrs, Européen(s), Trav, Marié(e)s, A plusieurs