Ce récit a été noté : 4.0 / 4

 
( 0 = histoire nulle   4 = histoire TOP )


Ajouter à ma liste
Une après midi orgiaque

Publié par : moinoe38 le 21/07/2022

Je vais vous raconter une histoire que j’ai vécue avec ma compagne sexuelle Nono262626 et qui s’est déroulée durant l’été 2021.

Je suis un quinqua qui a une passion pour le sexe et qui a trouvé son égal féminin en la jeune femme ayant comme pseudo nono262626. Notre rencontre a déjà fait l’objet d’une histoire et je ne vais pas y revenir. Mais juste indiquer que nous nous sommes trouvé, nous avons immédiatement eu le coup de foudre et découvert une attirance extraordinaire l’un pour l’autre et des envies communes sexuellement parlant que je n’avais jamais expérimenté auparavant.

Depuis nous avons eu beaucoup de plaisir à deux, mais nous avons aussi beaucoup partagé avec des partenaires qui sont venu pimenter nos ébats.

Cette histoire est totalement vrai et à eu lieux durant le mois de juin 2021 dans une ville de l’ouest de la France. Nous étions en vacances tout les deux et vu l’appétit de nono j’ai été « obligé » de demander de l’aide à des mâles en rûte sur le secteur ou nous nous trouvions.

J’ai donc mis une annonce sur un site internet et j’ai également pris contact avec des hommes ici sur le site.

Bien entendu ce petit jeux, de faire venir à nous des hommes pour baiser, a beaucoup fait mouiller cette belle demoiselle.

Nous en avons beaucoup discuté et les fantasmes et l’excitation aidant, nous avions de plus en plus envie de nous retrouver à plusieurs dans le même lit à nous mélanger.

De son côté elle avait hâte de se retrouver avec des membres, viriles et durs, entre les mains et de pouvoir jouer et se délecter avec, la faisait mouiller de la chatte intensément.
De mon côté j’étais moi aussi très excité, et mon côté candauliste était à son max et j’avais une énorme envie de partage sexuelle.

Après des recherches un peu laborieuse, et beaucoup de déception avec des faux profils ou des hommes peu fiable, nous avons accueilli le jour J deux mâles qui ont répondu à notre appel.

Ils avaient la trentaine, et étaient à notre goût. Le premier était le sosie de Thor, dans les Avengers, avec moins de muscles, et le second était plus classique mais bien proportionné.

Le premier que je vais prénommer Eric, était aussi grand que moi, les cheveux blond et long et avec des muscles saillants. Le second que je vais appeler Paul, était beaucoup plus petit.

La chaleur aidant, dans notre appartement de location, nous nous sommes vite retrouvé tout les quatre en tenu d’Adam et Eve. Nos deux invités ne se sont pas fait prier pour commencer à goûter à Nono en l’entourant et en commençant à la caresser au niveau de la poitrine, qu’elle a très généreuse et sensible.
Elle de son côté avait les mains posés sur les deux sexes de ses messieurs et débuté des caresses préliminaires pour faire gonfler ses membres qu’elle avait hâte d’engloutir.

Moi de mon côté j’observai la scène avec beaucoup de délectation tout en sirotant un verre d’eau, la température étant en train de monter crescendo.

Les bites de ces messieurs étant maintenant au garde à vous, nous avons pris la direction du lit qui allait vivre une partie de jambes en l’air mémorable.


Eric a été le plus prompt a mettre Nono en transe, en effet, il nous avait indiqué avoir une très grande habitude des parties de sexes en groupe avec sa compagne qu’il offre à des hommes régulièrement.
Il n’a donc pas fallu attendre longtemps pour entendre gémir et ronronner de plaisir cette belle jeune femme qui s’offrait à nos assauts.

Paul lui avait pris place dans la bouche humide et chaude de Nono. J’observais avec délice le pieu de chair entrer et sortir en rythme de la bouche de cette chienne qui se délectait de sa queue. Elle a une façon toute particulière de tailler des pipes, grâce à des dizaines d’années d’expérience et de rencontres masculines, qui font, que se retrouver dans sa bouche et en soi déjà un grand pas vers la jouissance.

Sa dextérité et son expérience, ont fait que Paul ne mis pas longtemps à décharger dans la gorge de cette chienne en chaleur. Bien entendu comme à son habitude aucune goûte du nectar de Paul n’a été perdu. Tout a été avalé avec délectation par Nono.

De son côté, Eric n’était pas en reste. Il était entre les cuisses de la miss, lisse, grandes ouverte, et il alternait entre sa langue et ses doigts pour faire monter Nono dans les tours. Elle n’arrêtait pas de gémir avec force et cries, en faisant profiter le voisinage qui en cette heure de semaine et d’après midi devait entendre nos ébats lubrique à coup sure.

Au bout de quelques minutes, il se mit devant la chatte bouillante et bouillonnante de Nono, et s’enfonça d’un trait jusqu’à la garde avec son pieu. La petite Nono, fut surprise, malgré son habitude des mâles, par la longueur de la queue d Eric et par la vigueur qu’il a mis à la baiser.

C’était un spectacle hors norme, un vrai marathon de la baise, Eric la pilonnais si virilement que le lit bougeait sur place en cadence avec le mâle en rûte qui donnait ses coup de reins sans faillir dans la chatte grande ouverte de cette femelle qui ne voulait que cela.

Après un temps, qui m’a semblait interminable, il se retira pour mieux la défoncer avec ses doigts. Le passage dans cette chatte devenue béant, il pris la liberté de glisser deux puis quatre doigts. Nono n’attendais que cela, et elle réclama alors à son mâle Alpha du moment de lui mettre la main complète bien au fond de sa matrice.

Bien entendu, Eric ne se fit pas prier et enfourna ses cinq doigts dans le sexe grand ouvert de cette salope.

Les bruits de succion et les clapotis rivalisaient d’intensités avec les gémissements et les râles de bonheur de la femelle qui nous avions entre nous.

Bien entendu, après quelques minutes de ce traitement, la belle fini par jouir abondamment sur le lit. Elle fit découvrir à nos deux invités, son secret, sa fontaine de jouvence qu’elle donne à ses meilleurs amants.
Eric se rendant compte de cette facilité, recommença de plus belle à démonter la belle jusqu’à ce qu’un nouveau flot se répandis sur les draps déjà passablement détrempés.

Paul et moi même étions les témoins privilégié de ce spectacle digne des meilleurs films porno. Et nous n’en perdions pas une seule miette.

Bien entendu N ...

... Connectez-vous pour lire la fin de cette histoire érotique | Inscription 100% gratuite


Mots-clés : Histoire 100% vécue, Hétéro, Branle, Fellation, Pénétration vaginale, Quadra, Mûrs, Européen(s), A plusieurs