Ce récit a été noté : 3.8 / 4

 
( 0 = histoire nulle   4 = histoire TOP )


Ajouter à ma liste
soirée surprise (suite1)

Publié par : thimau le 08/08/2022

Alors que j'étais pris entre deux femmes (l'une recevant les caresses de ma langue sur sa chatte délicieusement parfumée et l'autre me transperçant de son gode ceinture avec fougue et expérience appréciable), la maîtresse de maison (celle qui profitait agréablement de mon cunnilingus) mit fin à cette séance.
J'avais toujours les yeux cachés par un masque et avais tous les autres sens en éveil. Elle ordonna à son mari soumis de venir me prendre ! Je ne comprenais pas s'il s'agissait de me sodomiser ou de m'emmener ailleurs, hors de cette scène où j'étais exhibé aux yeux de tous les convives de la partouze.
Il arriva à côté de moi et me susurra à l'oreille : "ne t'inquiète pas, je vais m'occuper de toi avec beaucoup de douceur". Je sentis qu'il me passait un collier autour du cou et il me tira par la laisse sans me brusquer en me disant de bien rester à quatre pattes. J'avais mal aux genoux mais je ne bronchais pas. Il me fit faire un long tour, durant lequel j'entendais des commentaires sur la façon de me traiter comme la bonne pute que je semblais être. Je sentais aussi ces caresses sur toutes les parties de mon corps et les doigts qui me pénétraient. Il semblait évident que j'allais être offert à la meute et que mon fondement allait se transformer en cratère de volcan en éruption. Je n'en menais pas large.
Au bout de quelque minutes, le bruit se tût et j'ai senti l'ambiance d'une autre pièce où il faisait plus frais. Philippe (le mari dévoué) me parla à voix plus haute, sans murmurer. Il me dit qu'il avait des instructions : il devait maintenir mon anus bien ouvert et nettoyer ma bite avant qu'elle ne revête une odeur de sperm rance. Pour la verge, il ne prit pas la peine d'utiliser un linge de toilette et utilisa sa langue avec beaucoup de dextérité. Je venais d'éjaculer mais sa méthode de nettoyage était tellement extraordinaire que mon membre se réveillait déjà. Il allait de la base jusqu'au gland, tout en douceur, tantôt en tournant autour du pieux, tantôt en l'engloutissant délicatement mais en totalité. Tout en effectuant cette toilette, il introduisait un doigt puis deux dans mon fondement avant d'y introduire un gode futuriste. Dès qu'il eut libéré sa bouc ...

... Connectez-vous pour lire la fin de cette histoire érotique | Inscription 100% gratuite


Mots-clés : Pur fantasme, Bisexuel, Branle, Fellation, Sodomie, Soumission/domination