Ce récit a été noté : 3.8 / 4

 
( 0 = histoire nulle   4 = histoire TOP )


Ajouter à ma liste
Offerte par Monsieur Georges en tenue vinyle a un groupe d'hommes

Publié par : giselle le 18/04/2021

Après la séance photo avec Suzy, Monsieur Georges  a souhaité venir les présenter a ma sœur  et comme convenu avec elle je devais repartir avec lui pour passer l'après midi à son service . Monsieur Georges étant très satisfait de mes prestations il avait convenu avec ma sœur que je serai mise à sa disposition une après midi par semaine pour satisfaire ses amis toujours plus nombreux à vouloir me rencontrer .Toujours très ponctuel, il arrive à 14h30 et nous nous installons au salon  et il présente les photos a ma sœur impressionnée par la beauté de Suzy et sa magnifique poitrine . Monsieur Georges lui suggère de me faire suivre un traitement pour gonfler mes seins et me rendre encore plus attrayante pour ses amis .Ma sœur semble d' accord pour me féminiser davantage et faire de moi un objet sexuel à sa disposition et à celle de Monsieur Georges .Monsieur Georges me demande d' aller dans la salle de bain me changer et m'habiller et me maquiller avec les effets qui se trouvent dans le sac qu'il me donne . J' exécute sa demande je vais dans la salle de bain et ouvre le sac pour me travestir selon ses envies ;Je passe des bas noir une guêpière et une culotte fendue en vinyle rouge bordé de noir , ainsi je me regarde dans le miroir et je me trouve habillée comme une pute très vulgaire , je me maquille avec un rouge à lèvre très vulgaire aussi , je passe une robe très courte en vinyle rouge très moulante fermée par un fermeture éclair sur le devant et des talons aiguille rouge , j' ai vraiment l'impression d' être une pute qui va faire le trottoir .En revenant au salon je découvre ma sœur sur le canapé en train de se faire sodomiser en levrette par Monsieur Georges, il la défonce comme une chienne et j' ai honte de voir qu'elle et moi nous sommes 2 putes que des hommes utilisent comme de vulgaire sac a foutre . Monsieur Georges décharge et il se rhabille , il me regarde et il dit a ma sœur " regarde cette petite salope  , elle a l' air d'une pute qui va tapiner " et ma sœur lui répond que je ne suis bonne qu'à cela . Monsieur Georges me passe mon collier, ma laisse et nous partons .Dans la voiture je pense que vu ma tenue je vais être vendue à des inconnus qui vont abuser de moi toute l'après midi .Nous avons rendez vous dans une maison dans un quartier résidentiel , nous entrons en voiture dans un grand jardin ou sont déjà stationnées  5 voitures . Un homme vient nous accueillir il a la cinquantaine style joueur de rugby 1m90 100 kilos crâne rasé , il n'est pas rassurant .Monsieur Georges lui passe la laisse et a 4 pattes comme une chienne il me conduit dans la maison . Nous allons dans une vaste pièce où se trouvent 5 hommes ( ils ont entre 50 et 60 ans )  assis dans des fauteuils disposés en arc de cercle . Il me fait faire  plusieurs fois le tour devant les invités pour m'exhiber comme une chienne .Il me conduit au milieu du cercle, il me demande de me relever et face aux hommes et il ouvre la fermeture éclair de ma robe .Ils trouvent que j' ai l'air d'une bonne pute et que cette tenue en vinyle est très excitante  . L'homme prend la pointe de mes seins et il commence à les travailler pour les exciter . Très vite mes tétons sont gonflés d' excitation . L' homme me regarde dans les yeux et me déclare " Ta sœur est un bonne pute et j'espère que tu seras aussi salope qu'elle j' ai hâte de le vérifier " . Les hommes répondent que oui  ma sœur est vraiment une bonne pute et qu' au vu de mes photos fournies par Monsieur Georges je dois l'être aussi . Je comprend alors que ma sœur est  aussi une pute au service de Monsieur Georges et que ces hommes ont profité d' elle plusieurs fois  avant de profiter de moi . Il me travaille de plus en plus et il tire sur mes tétons avec ses énormes mains ; l' excitation est vite remplacée par la douleur , il tire encore et je pousse un cri de douleur en essayant de reculer pour  dégager ma poitrine . Il me traite de salope et prend mes seins à pleine mains pour les tirer encore plus violemment ; j' ai l'impression qu'il va me les arracher , puis il les tord plusieurs fois , j' ai du mal à respirer et je pousse des hurlements .Il finit par les lâcher , je reprend mon souffle je suis pliée en avant par la douleur . Il place un fauteuil derrière moi , il retire ma robe et  me demande de me placer à 4 pattes sur le fauteuil, mon cul  bien en l'air . Une fois en place il m' attache par les poignets et chevilles dans cette position . Il baisse ma culotte et commence alors à me claquer les fesses avec sa main , il frappe fort et très vite j' ai les fesses en feu . Il  vient vers moi et me dit que j' ai maintenant un beau cul  bien rouge et qu'il a envie de l'explorer en profondeur ; il  passe un gant  en latex et il  commence à me travailler ma chatte .Il rentre plusieurs doigt et va et vient cela m'excite et il me demande " tu  aimes ça salope ?  " je répond oui , il accélère pour me branler la chatte et je pousse des cris de plaisir , il dit que je suis aussi salope que ma sœur et il me demande de bouger mon cul comme une chienne . Je suis très excitée et j' ai l'impression que je vais jouir de la chatte . Il m' enfonce alors ses doigts profondément , j' ai l'impression qu'il veut entrer sa main en moi . Je n' en peux plus , je vais éclater ... et brusquement il se  retire . Je suis très frustrée, il m' introduit un gros plug pour que je reste bien dilatée   , les homme me traitent de salope et de chienne .Il passe sa main entre mes cuisse et commence a me caresser les boules , je suis encore toute excitée et quand il prend mon sexe dans sa main je bande . Il me branle lentement et me caresse les boules je gémi de plaisir et il me traite de chienne il me demande a nouveau " tu  aimes ça salope ? tu veux jouir ?  " je lui répond que oui je vais partir  entre ses doigts s'il continue ainsi . Les hommes me traitent encore de salope  il prend alors mes boules dans sa main et les écrase puis il les tire vers le bas comme pour les arracher et il les tord comme pour mes seins , je ressens une peur intense  associée à une douleur indescriptible et je me met a hurler ! les hommes  lui disent de me faire gueuler comme une chienne , Il continue à me broyer   les couilles et je crois que je vais tomber dans les pommes , je continue de hurler , il me demande si je veux jouir maintenant mais je ne peux répondre car je crie encore plus fort alors sans réponse à sa question  il me tire les couilles comme pour les arracher et me repose la question , je fini par dire non pitié Monsieur . Il me lâche et  il vient se placer devant moi et il me présente son sexe pour que je le suce . Il est bien dur , très épais avec un gros gland , je passe ma langue pour le faire gonfler , puis je le prends en bouche , il est énorme maintenant . L' homme me prend la tête entre ses 2 grosses mains et il me baise en gorge profonde . son gland au fond de ma gorge est si gros que j'étouffe , il se déchaîne en moi et il m’envoie sa décharge brûlante au fond de la gorge , je la sent couler dans mon gosier . il se retire et me regarde en me traitant de pute et ajoutant que je suis une pute comme ma sœur . Le premier des hommes assis dans les fauteuils se lève ,il vient vers moi et me présente sa queue . Il me dit de la sucer car je ne suis qu'une ...

... Connectez-vous pour lire la fin de cette histoire érotique | Inscription 100% gratuite


Mots-clés : Histoire 100% vécue, Bisexuel, Branle, Fellation, Sodomie, Jeunes, Quadra, Soumission/domination, Fétichisme, Européen(s), Trav, A plusieurs, En famille